Restauration de la continuité écologique des ouvrages estuariens

2016  :   masquer -   mauvais
Tendance :   stable
Mise à jour le 15 juin 2017

En 2016 sur 78 ouvrages estuariens (soumis à marée) référencés, dont 20 prioritaires au titre du Grenelle de l’Environnement, 30% prennent en compte au moins partiellement le passage de l’anguille dans leur gestion ou par leur aménagement.

Au niveau de la zone soumise à marée, des ouvrages permettent de gérer l’alimentation de marais salés ou les submersions régulières dans les territoires amont gérés en eau douce. De par leur mode d’utilisation, ils peuvent entraver la libre circulation des jeunes anguilles vers les zones humides côtières qui représentent des territoires d’accueil privilégiés pour l’espèce. Face à la diversité des ouvrages, il est utile de disposer d’une palette de solutions de gestion.

Le réseau « Portes ouvertes aux anguilles »

A travers le réseau d’acteurs, les gestionnaires d’ouvrages partagent leurs expériences pour la prise en compte de la migration des jeunes anguilles dans la gestion de leurs ouvrages.

L’accompagnement des projets de restauration de la continuité écologique par le Tableau de bord Anguille permet de suivre l’avancement des projets sur les estuaires de la Loire et des côtiers vendéens.

Documentation

Guides techniques
15 août 2013
1,6 MB

Restauration de la continuité écologique sur les ouvrages soumis à marée

Marine ROUL, Barbara GERARD et Timothée BESSE

Information à collecter pour la prise en compte des poissons
migrateurs dans la gestion des ouvrages estuariens. Tableau de bord Anguille LOGRAMI, Fédération de pêche et de protection du milieu aquatique de Loire-Atlantique

En savoir plus

Consultez toute la documentation et les outils pour la gestion des ouvrages estuariens pour le passage des civelles et des anguilles sur la page « Restauration de la continuité écologique ».