Présentation

Depuis 2008 le Tableau de bord migrateurs Saumon, Aloses, Lamproies, Truite de mer (SALT) a rejoint le Tableau de bord Anguille du bassin Loire pour assurer le suivi des grands migrateurs à l’échelle du bassin.

Les tableaux de bord migrateurs sont les interlocuteurs du Comité de Gestion des Poissons Migrateurs (COGEPOMI), ils accompagnent et informent les acteurs locaux pour améliorer la prise en compte de ces espèces dans la gestion des milieux aquatiques.

Qu’est-ce qu’un tableau de bord écologique ?

Un tableau de bord environnemental est un outil d’aide à la décision conçu pour les gestionnaires de milieux naturels. Il rassemble et classifie des informations sur l’état des milieux naturels présentées sous la forme d’indicateurs, qui permettent de suivre dans le temps la santé des espèces et d’évaluer l’impact des mesures de gestion.

En savoir plus : Les tableaux de bord environnementaux

Concernant les poissons migrateurs, l’enjeu des indicateurs d’un Tableau de bord est de concilier à la fois la protection de l’espèce, son habitat et son exploitation durable. En effet, les poissons amphihalins sont souvent des espèces en danger de par la complexité de leur cycle biologique nécessitant une migration entre les eaux douces et les eaux marines. De plus, la plupart des espèces amphihalines sont exploitées par les professionnels, amateurs et braconniers à cause d’une importante demande économique locale et même internationale, plus particulièrement pour l’anguille Européenne.

Les Tableaux de bord Migrateurs de Loire

Le Tableau de bord Anguille a été créé à l’initiative de l’association LOGRAMI en 2001 pour répondre à un besoin en terme de gestion de l’espèce. En 2008, le Tableau de bord « saumon, aloses, lamproies et truite de mer », du bassin de la Loire, des côtiers vendéens et de la Sèvre niortaise a été développé. Sa création fait suite à divers constats :

  1. l’état alarmant des populations de poissons migrateurs
  2. un manque de mise en commun des connaissances et d’analyse des résultats
  3. une communication largement insuffisante

La maîtrise d’ouvrage a aussi été confiée à l’association LOGRAMI. En 2014, les tableaux de bord ont fusionné pour ne faire plus qu’un: Le Tableau de bord des poissons migrateurs du bassin de la Loire.

Nos missionsMissions des Tableaux de bord Migrateurs

1) La centralisation & la valorisation

En partenariat avec les producteurs de données sur les populations de grands migrateurs et leurs habitats, le tableau de bord centralise l’information et la valorise à l’échelle du bassin à travers le développement et la mise à jour d’indicateurs écologiques. Ces indicateurs permettent de fournir une vision dynamique des populations de façon à accompagner la décision publique pour une meilleure gestion des grands migrateurs.

2) L’appui aux gestionnaires

En s’appuyant sur l’information recueillie, les chargés de programme du Tableau de bord répondent également à des problématiques ponctuelles de gestion au sein du bassin versant, en assurant un rôle d’expertise pour favoriser une gestion des milieux en accord avec la biologie des espèces et les dispositions réglementaires.

3) Transmission de l’information

En prenant le rôle de « traducteurs » de l’information sur les poissons migrateurs, le Tableau de bord assure le transfert des connaissances entre les acteurs locaux et les gestionnaires à l’échelle du bassin, mais aussi entre les structures de recherche et les gestionnaires. Cette transmission se fait par le biais des études, du site Internet et de l’édition de notre lettre d’information Paroles de Migrateurs.

Rapports d’activité

Rapports d'activité des Tableaux de bord Migrateurs

Qui pilote le tableau de bord ?

Afin de garantir que le Tableau de bord migrateurs réponde bien aux attentes des gestionnaires et des organismes le finançant, un comité de pilotage a été constitué.

Les missions du comité de pilotage

Ce comité de pilotage a pour missions de :

  • Suivre la mise en place des indicateurs,
  • Décider des orientations pour les années suivantes,
  • Valider les documents de communication avant diffusion,
  • Veiller à ce que les tableaux de bord répondent bien aux différentes interrogations des gestionnaires et du COGEPOMI
  • Proposer des évolutions pour l’outil et valider les règles de son fonctionnement.

Un chargé de programme spécialisé Anguille et une chargée de programme spécialisée Saumon, Alose, Lamproie et Truite assurent les réponses aux demandes liées à chaque espèce.

Nous contacter

La composition du comité de pilotage

L'association LOGRAMI
L'Agence de L'Eau Loire-Bretagne
Les Régions Pays de la Loire et Centre-Val de Loire
L'Etablissement Public Loire
La DREAL (Pays de la Loire et de Bassin)
L'ONEMA

Les autres tableaux de bord des Poissons Migrateurs en France

En France, la démarche de Tableau de Bord appliquée à un poisson migrateur a été abordée tout d’abord par l’évaluation des voies de migration sur le Bassin du Rhône (Feunteun et al., 2000 ; Barral, 2000). Les bases du tableau de bord du bassin Loire reposent sur une analyse intégrée des populations d’anguilles à l’échelle d’un bassin versant. Cette approche a été initiée sur des sites ateliers tels que les bassins versants du Frémur (Laffaille et al. 2003b) et de la Vilaine (Briand, 2003). Une version conceptuelle concernant la grande Alose a été développée sur le territoire COGEPOMI Gironde-Garonne-Dordogne (Woillez et Rochard, 2003).

Aujourd’hui, les migrateurs de plusieurs bassins français sont couverts par des programmes de tableaux de bord, portés par les Associations « Migrateurs » :

L’Observatoire des Poissons Migrateurs en Bretagne : www.observatoire-poissons-migrateurs-bretagne.fr

Les Tableaux de bord Migrateurs Charente Seudre : www.migrateurs-charenteseudre.fr

L’Observatoire des poissons migrateurs de Normandie : http://normandiegrandsmigrateurs.fr/les-poissons-migrateurs-de-normandie/