La gestion

La gestion  des poissons migrateurs à l’échelle du bassin Loire

Les espèces de poissons grands migrateurs sont pour la plupart d’entre elles dans des situations délicates voire en risque de disparition comme le saumon sur le bassin de la Loire.

Les modalités de gestion de ces espèces sont définies, à l’échelle des bassins ou sous-bassins hydrographiques, dans un plan de gestion des poissons migrateurs (PLAGEPOMI). Ce plan fixe pour 5 ans les mesures utiles à la reproduction, au développement, à la conservation et à la circulation des espèces, les plans d’alevinage ainsi que les conditions d’exercice de la pêche (périodes et autorisations).

Préparé par le Comité de gestion des poissons migrateurs (COGEPOMI), instance de concertation réunissant l’ensemble des acteurs impliqués dans la gestion de ces espèces (représentants de l’administration et des établissements publics (ONEMA, Agence de l’eau), des différentes catégories de pêcheurs, des collectivités locales, des associations, de l’hydroélectricité …), le plan est arrêté par le préfet de région, président du Comité.

Sur le bassin Loire-Bretagne coexistent deux COGEPOMI :

  • le COGEPOMI des cours d’eau bretons présidé par le préfet de la région Bretagne,
  • le COGEPOMI de la Loire, des côtiers vendéens et de la Sèvre niortaise, présidé par le préfet de la région Pays de la Loire.

En savoir plus

Derniers articles