Exploitation du flux d’anguilles argentées

2015  :   moyen -   moyen
Tendance :   stable
Mise à jour le 15 janvier 2016

16 000 anguilles argentées ont été capturées par les pêcheurs professionnels au guideau pendant la saison 2012-2013 (hors des jours de relève hebdomadaire).

 

Le prélèvement d’anguilles argentées est stable depuis 2010 et représente 33% du maximum depuis 2002 (49 000 anguilles).  En 2012-2013, le taux d’exploitation de la pêcherie a été estimé à 20% du flux dévalant à Montjean-sur-Loire.

Description de l’indicateur

Le taux d’exploitation correspond à la part du flux d’anguilles argentées capturée chaque année sur la loire moyenne (Montjean-sur-Loire) par les pêcheurs professionnels aux guideaux.

Mode de calcul

Il est calculé à partir du taux de recapture des anguilles marquées lors des opérations d’évaluation du flux sortant d’anguilles argentées (Etude MNHN, voir la fiche indicateur Estimation du flux d’anguilles argentées).

Interprétation

Il s’agit d’un taux d’exploitation minimum : d’autres anguilles argentées peuvent migrer en aval de ces pêcheries, notamment à partir des zones humides côtières et estuariennes. Cependant il existe également des captures d’anguilles argentées par les pêcheurs d’anguilles jaunes aux engins (pendant les périodes de pêche à l’anguille jaune) et par braconnage.

Résultats

Une baisse des captures est observée depuis 2004-2005 elle peut être dûe à des conditions hydrologiques particulières ou être le signe du déclin des anguilles argentées dévalantes. Le suivi de l’indice d’abondance doit permettre d’interpréter cette observation (FEUNTEUN, 2007).

Source des données

MNHN, AAIPPBLB, Université de Tours / CITERES

Documents joints