Dépose d’oeufs par m² de surface productive

2016  :   moyen
Tendance :   diminution
Mise à jour le 22 mai 2017

La dépose d’oeufs estimée lors de la reproduction 2016 dans l’Allier est qualifiée de moyenne, comparativement aux déposes d’oeufs estimées depuis le début du suivi des migration à Vichy en 1997 (auto-référencement). Cette dépose d’oeufs est en diminution comparativement à la valeur moyenne des 5 dernières années.

Description de l’indicateur

Mode de calcul

[latex]D = \frac{((O_{1} * F_{1} * P_{1}) + (O_{2} * F_{2} * P_{2}))*N} {S}[/latex] Avec :
D = Dépose d’œufs totale par m² de surface productive
O1 = Nb d’œufs produits par une femelle de 2 hivers de mer. O1 se calcule comme suit :

O1=2000*poids moyen des individus de 2 hivers de mer

F1 = Proportion de femelle chez les 2 hivers de mer (0,5)
P1 = Proportion de 2 hivers de mer dans la population (selon résultats obtenus à la station de comptage de Vichy)
O2 = Nb d’œufs produits par une femelle de 3 hivers de mer. O2 se calcule comme suit :

O2=2000*poids moyen des individus de 3 hivers de mer

F2 = Proportion de femelle chez les 3 hivers de mer (0, 67)
P2 = Proportion de 3 hivers de mer dans la population (selon résultats obtenus à la station de comptage de Vichy)
N = Nombre de géniteurs estimés sur frayères
S = surfaces potentiellement productives (SERR) des cours d’eau accessibles aux géniteurs arrivés
à Vichy (Allier, Alagnon, Dore, Chapeauroux)

Interprétation et référence

Les estimations de dépose d’œufs d’une année sont comparées aux estimations des autres années (auto-référencement). Les percentiles 0,33 et 0,66 sont utilisés pour classer l’estimation dans l’une des 3 catégories (mauvais, moyen, bon). Le taux de variation est utilisé pour comparer l’estimation d’une année donnée à la moyenne des 5 dernières années. La borne 10% est utilisée pour indiquer une tendance à la hausse (+10%) ou la baisse (-10%). Lorsque le taux de variation est inférieur à 10% la donnée est jugée stable.

Résultats

En 2016, la dépose d’œufs est estimée à 0,89 par mètre carré de surfaces productives. Au regard de la série chronologique, ce résultat est jugé moyen. En comparaison avec la moyenne des 5 dernières années, ce résultat est en diminution.

Source des données

Association Loire Grands Migrateurs (LOGRAMI)

En savoir plus