Dépose d’oeufs par m² de surface productive

2015  :   bon
Tendance :   augmentation
Mise à jour le 1 avril 2016

La dépose d’oeufs estimée lors de la reproduction 2015 dans l’Allier est qualifiée de bonne, comparativement aux déposes d’oeufs estimées depuis le début du suivi des migration à Vichy en 1997 (auto-référencement). Cette dépose d’oeufs est en augmentationcomparativement à la valeur moyenne des 5 dernières années.

Description de l’indicateur

Mode de calcul

[latex]D = \frac{((O_{1} * F_{1} * P_{1}) + (O_{2} * F_{2} * P_{2}))*N} {S}[/latex] Avec :
D = Dépose d’œufs totale par m² de surface productive
O1 = Nb d’œufs produits par une femelle de 2 hivers de mer. O1 se calcule comme suit :

O1=2000*poids moyen des individus de 2 hivers de mer

F1 = Proportion de femelle chez les 2 hivers de mer (0,5)
P1 = Proportion de 2 hivers de mer dans la population (selon résultats obtenus à la station de comptage de Vichy)
O2 = Nb d’œufs produits par une femelle de 3 hivers de mer. O2 se calcule comme suit :

O2=2000*poids moyen des individus de 3 hivers de mer

F2 = Proportion de femelle chez les 3 hivers de mer (0, 67)
P2 = Proportion de 3 hivers de mer dans la population (selon résultats obtenus à la station de comptage de Vichy)
N = Nombre de géniteurs estimés sur frayères
S = surfaces potentiellement productives (SERR) des cours d’eau accessibles aux géniteurs arrivés
à Vichy (Allier, Alagnon, Dore, Chapeauroux)

Interprétation et référence

Les estimations de dépose d’œufs d’une année sont comparées aux estimations des autres années (auto-référencement). Les percentiles 0,33 et 0,66 sont utilisés pour classer l’estimation dans l’une des 3 catégories (mauvais, moyen, bon). Le taux de variation est utilisé pour comparer l’estimation d’une année donnée à la moyenne des 5 dernières années. La borne 10% est utilisée pour indiquer une tendance à la hausse (+10%) ou la baisse (-10%). Lorsque le taux de variation est inférieur à 10% la donnée est jugée stable.

Résultats

En 2015, la dépose d’œufs est estimée à 1,84 par mètre carré de surfaces productives. Au regard de la série chronologique, ce résultat est jugé bon. En comparaison avec la moyenne des 5 dernières années, ce résultat est en augmentation.

Source des données

Association Loire Grands Migrateurs (LOGRAMI)

En savoir plus