Captures de civelles sur l’UGA Loire

2015  :   mauvais -   mauvais
Tendance :   augmentation
Mise à jour le 2 janvier 2017

25 tonnes de civelles ont été déclarées capturées par les pêcheurs professionnels maritimes et fluviaux en 2015, soit 4% du tonnage maximum déclaré (642 tonnes en 1980).

La série de données historique de l’estuaire de la Loire est interrompue depuis la mise en oeuvre du plan de gestion anguille en 2009. En effet, les données sont depuis accessibles par Unité de Gestion Anguille (UGA) et non par estuaire. Les données incluent donc les pêches des côtiers vendéens et de la Sèvre niortaise depuis 2010.

Description de l’indicateur

Depuis 2006, la pêche de la civelle est réservée aux professionnels sur le Bassin Loire. Le Plan de Gestion Anguille français a étendu l’interdiction de pêche récréative de la civelle à tout le territoire français depuis 2009.

Depuis 2009 les captures de civelles sont soumises à des quotas dans le cadre du Plan de Gestion Anguille français.

La pêche professionnelle de la civelle est pratiquée en bateau, à l’aide de deux tamis circulaires de 1,20 m de diamètre.

Interprétation

L’application des quotas de capture depuis 2010 et le regroupement des déclarations de captures par UGA ne permet plus de se baser sur ces données pour suivre l’état du recrutement estuarien.

Les captures sont donc comparées au maximum connu sur la série de données (642 tonnes déclarées en 1980).

Source des données

Données ONEMA / MEDDE

Ces données sont issues des déclarations de captures réglementaires des pêcheurs professionnels, dont le bilan est présenté annuellement au Comité de Gestion des Poissons Migrateurs (COGEPOMI).