Calibration des pêches “Indice d’abondance” saumon

 :    -   
Tendance :   
Mise à jour le 2 janvier 2018

Une équipe associant de nombreux partenaires de LOGRAMI a réalisé des pêches électriques visant à améliorer la relation de calibration entre Indices d’abondances et densités réelles de tacons.

Article publié dans Paroles de Migrateurs N°15.

Tacons de l’Allier. Photo LOGRAMI

Des pêches “Indice d’abondance saumon” facile à mettre en oeuvre

Chaque année, LOGRAMI réalise une centaine de pêche dans le bassin de l’Allier sur le protocole de pêche à l’électricité “Indice d’abondance saumon”. Cette opération consiste à pêcher pendant 5 minutes de pêche effective un tronçon de cours d’eau présentant des habitats favorables à la croissance des juvéniles de saumon de l’année. Cette opération nécessite la mobilisation de 4 personnes, l’utilisation d’un matériel de pêche à l’électricité portatif type Martin pêcheur® ou Volta® et peut être reproduit entre 7 et 8 fois par jour sur des différentes stations. Ce protocole présente donc de nombreux avantages puisqu’il est assez facile à mettre en place et permet de suivre un réseau de stations conséquent. Néanmoins, à l’issu de ces pêches, les résultats obtenus sont sous la forme d’un nombre de jeunes saumons de l’année capturés en 5 minutes de pêche.

Ce résultat est intéressant et suffisant pour comparer l’abondance entre différents sites, cours d’eau ou secteur, mais il ne permet pas de déduire une production de juvéniles. En effet, l’estimation de la production nécessite de disposer de données en densité (nombre d’individus rapportés à une surface).

Une nécessaire calibration des données

Pour transformer les résultats des indices d’abondance en densité, il est donc nécessaire de procéder à une opération de calibration. Cette calibration s’opère en appliquant deux protocoles de pêche l’un à la suite de l’autre sur une même station. Ainsi, une pêche électrique d’indice d’abondance saumon en 5 minutes est d’abord pratiquée, puis est réalisée une pêche à plusieurs passages sur le protocole Delury. Cette pêche est beaucoup plus lourde à mettre en oeuvre puisqu’elle nécessite la mobilisation de 25 personnes et un temps bien plus long (entre 2 et 3 heures).

9 points de pêche sur ce double protocole avaient été mis en place entre 1998 et 2001 par le Conseil supérieur de la pêche (fig. 1). Afin d’ajouter des points pour renforcer cette relation de calibration, LOGRAMI a organisé pendant 3 ans une opération de calibration avec la réalisation de 4 stations par an. La relation de calibration repose aujourd’hui sur 21 points (dont 5 sur le cours d’eau Alagnon affluent rive gauche de l’Allier). La relation médiane de cette calibration permet d’obtenir la relation suivante entre Indice d’abondance en 5 minutes et densité :

Densité /100m²=Indice d’abondance saumon*0.592

Relation de calibration (Source : CSP : points gris et LOGRAMI : points noirs)

Une belle étude partenariale !

LOGRAMI tient à remercier très chaleureusement tous les partenaires ayant participé à cette opération :

Fédérations de pêche (03,15,16,23,27,43,44,58,63,71 et 86), Associations Migrateurs de France (Migrateurs Garonne-Dordogne, Migrateurs Rhône Méditerranée, Normandie Grands Migrateurs et Saumon Rhin), Dreal Centre Val de Loire et Pays de la Loire, Agence de l’Eau Loire-Bretagne, EPTB de la Vilaine, Syndicat Interdépartemental de Gestion de l’Alagnon et Ambert Livradois Forrez.

Réalisation des pêches complètes sur l’Allier. Photo LOGRAMI